L’EXPOSITION DE LA COLLECTION COURTAULD
À LA FONDATION LOUIS VUITTON


Du 20 février au 17 juin 2019
L’exposition présente à Paris pour la première fois depuis plus de soixante ans, la collection de l’industriel et mécène anglais Samuel Courtauld. La seule exposition commémorative de sa collection en France a eu lieu en 1955 au Musée de l’Orangerie.
Elle incarne la volonté de la Fondation Louis Vuitton de valoriser la place des collectionneurs emblématiques dans l’histoire de l’art dans la lignée de précédentes expositions organisées par la Fondation réunissant des chefs-d’œuvre significatifs de la Modernité, rassemblés par de prestigieuses institutions publiques : « Les Clefs d’une passion » (2014-2015), « Être Moderne : Le MoMA à Paris » (2017-2018) et des collectionneurs éclairés : « Icônes de l’art moderne. La Collection Chtchoukine » (2016-2017).
L’exposition témoigne de l’extrême exigence et de l’engagement artistique de Samuel Courtauld. Elle réunit quelque 110 œuvres – dont une soixantaine de peintures mais aussi des œuvres graphiques, ayant toutes appartenu à Samuel Courtauld et majoritairement conservées à la Courtauld Gallery ou dans différentes collections publiques et privées internationales. Elle présente également un ensemble de dix aquarelles de J.M.W. Turner qui ont appartenu au frère de Samuel Courtauld, Sir Stephen Courtauld.
Le parcours de l’exposition se déroule chronologiquement et retrace le développement de l’impressionnisme et du postimpressionnisme à partir des années 1860 jusqu’au tournant du XXème siècle. Des sections consacrées à des grandes figures artistiques – parmi lesquelles Cézanne, Gauguin, Manet, Seurat, Renoir, Van Gogh, Gauguin – illustrent la vision, le goût et l’engagement de Samuel Courtauld dans la constitution de sa propre collection ainsi que son implication dans l’enrichissement des collections nationales.
Occasion unique de découvrir quelques-unes des plus grandes peintures françaises de la fin du XIXème siècle et du tout début du XXème (Manet, Seurat, Cézanne, Van Gogh, Gauguin), l’exposition réunit des chefs-d’œuvre tels que : Bar aux Folies-Bergère de Manet (1882), Nevermore de Gauguin (1897), La Loge de Renoir (1874), La femme se poudrant de Seurat (1889), L’autoportrait à l’oreille bandée de Van Gogh (1889).

Courtauld19-CB

La Courtauld Gallery abrite une collection d’œuvres d’art datant de la pré-renaissance jusqu’au XXème siècle. Elle est reconnue pour sa collection inégalée de peintures impressionnistes et postimpressionnistes, ainsi que la plus large collection britannique d’œuvres de Cézanne.
La Courtauld Gallery héberge également le principal centre d’étude d’histoire de l’art, de conservation et de commissariat d’exposition – The Courtauld Institute of Art. Grâce à ses archives photographiques (environ 3,2 millions d’images) et son éventail de programmes diplômants spécialisés, il est à ce jour, mondialement reconnu.

La Fondation Louis Vuitton met à l'honneur la Collection Courtauld, du 20 février au 17 juin 2019. Plus de 110 oeuvres impressionnistes ayant appartenues à l'industriel Samuel Courtauld, dont l'Autoportrait à l'oreille bandée de Van Gogh, sont ainsi réunies pour la première fois à Paris !

 

La Fondation Louis Vuitton continue de mettre à l'honneur les grandes collections d'art avec l'exposition de la Collection de Samuel Courtauld, du 20 février au 17 juin 2019.
Grand fabricant de textile et collectionneur d'art, Samuel Courtauld (1876 -1947, Angleterre) va rapidement s'intéresser à l'art moderne français, Manet, Degas, Renoir et Cézanne, dont il appréciera vraiment le travail. Il se rend régulièrement à Paris pour acheter des œuvres impressionnistes grâce au réseau de son conseiller Percy Moore Turner et constitue une belle collection en seulement 8 ans.
Parmi les trésors de cette collection, la Fondation Louis Vuitton met à l'honneur le Bar aux Folies-Bergère de Manet, Les Joueurs de cartes de Cézanne, Nevermore de Gauguin, La Loge de Renoir, Après le bain de Degas, Nu féminin de Modigliani, l'Autoportrait à l'oreille bandée de Van Gogh et dix aquarelles de J.M.W. Turner qui ont appartenu au frère de Samuel Courtauld !

  
Pour une lecture simplifiée et cohérente de l'exposition, son parcours est chronologique et retrace le développement de l’impressionnisme et du postimpressionnisme à partir des années 1860. Des sections sont consacrées à des grandes figures artistiques, à Cézanne dont Samuel Courtauld possède 13 oeuvres.
Cette exposition est une occasion unique de retrouver à Paris quelques-unes des plus grandes peintures françaises de la fin du XIXème siècle, dans le magnifique cadre de la Fondation Louis Vuitton.

INFORMATIONS PRATIQUES

Du 20 février 2019 au 17 juin 2019

Lieu
Fondation Louis Vuitton
8 Avenue du Mahatma Gandhi
75116 Paris 16

Tarifs
-3 ans, handicapés et accompagnant : Gratuit
-18 ans chômeurs et RSA : 5 €
18-26 ans et étudiants : 10 €
tarif plein : 16 €

Plus d'information
Horaires : 11h-20h en semaine, fermé le mardi
9h-21h les samedis et dimanches


Nous vous proposons de visiter cette exposition exceptionnelle, mettant à l’honneur pour la première fois depuis soixante ans la collection de l’homme d’affaires anglais Samuel Courtauld, pour en être convaincu. Cet amateur d’art et francophile, qui, comme son patronyme l’indique, est d’origine française, développera l’une des plus belles collections d’art (post)impressionniste français en Angleterre. L’industriel, qui jouera aussi un rôle déterminant dans la reconnaissance du peintre Paul Cézanne outre-Manche, acquiert en l’espace de dix ans des chefs d’œuvre de Manet, Van Gogh, Renoir, Gauguin, Georges Seurat, Toulouse-Lautrec ou encore Degas. C’est grâce à d’ambitieuses rétrospectives dédiées à l’art français que cet industriel fortuné développe son goût pour les toiles impressionniste dans le Londres des années 1920. Dès lors, il n’aura de cesse de se rendre à Paris pour enrichir sa collection. Sa passion le transforme très vite en mécène et ce dernier s’engage auprès de la National Gallery pour promouvoir l’acquisition de ces peintures, alors absentes du musée... Quelle joie de pouvoir découvrir en France cette splendide collection !