Creed II
Date de sortie 9 janvier 2019
De Steven Caple Jr.
Avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Dolph Lundgren

CREED II - Bande Annonce Officielle 2 (VF) - Michael B. Jordan / Sylvester Stallone




Les fans de Sylvester Stallone et de Rocky risquent d’être un peu ému, Sylvester Stallone annonce qu’il raccroche les gants une bonne fois pour toute.
À l’aube des années 2000, tout le monde imaginait la grande fresque pugilistique morte et enterrée sous les errances stylistiques des nineties triomphantes (ou pas). C’était sans compter sur l’abnégation de Sylvester Stallone, qui avec Rocky Balboa et John Rambo, devait redéfinir les figures qui ont façonné son aura et relancer sa carrière.
Et à nouveau, tout semblait dit au sujet de l’emblématique boxeur. Jusqu’à ce que Warner se lance dans Creed, avec Ryan Coogler et Michael B. Jordan. Avec ses airs de spin-off très opportuniste, personne n’y croyait, sauf que le réalisateur de Fruitvale Station est parvenu à mettre en scène un excellent film et à donner à Sly un rôle bouleversant.
Rôle qu’il poursuit dans Creed II, qu’on attend de pied ferme. Et pour le coup, malgré 72 printemps, malgré une saga appelée à s’éloigner de lui, on caressait l’espoir de retrouver éternellement ce désormais vieux coach, sa dégaine et sa voix rocailleuse.
Malheureusement, l’acteur, scénariste et réalisateur a publié une vidéo qu’il aurait tourné en présence et à destination de l’équipe de tournage de Creed II, dans laquelle il se montre sans équivoque quant à son avenir au sein de la franchise. En paroles, comme dans le commentaire qui l'accompagne, il ne fait pas mystère de son souhait d'en finir avec ce héros.
« Je veux juste remercier tout le monde autour du monde pour avoir accueilli le clan Rocky dans son cœur, pendant plus de 40 ans. Ce fut mon ultime privilège que de pouvoir créer et interpréter ce personnage plein de sens.
 
Malheureusement, tout doit progresser… et s’achever. Ne lâchez rien, je vous aime, vous les généreux et les bons, et Rocky vous aime aussi. »
Et si vous pensiez voir là un effet d’annonce, l’artiste en remet une fatale couche.
« Et je ne pourrais être plus heureux, alors que je me retire, parce que mon histoire a pu être racontée et qu’un nouveau monde s’ouvre à elle avec ce nouveau public, cette nouvelle génération. »
33 ans après Rocky IV, Dolph Lundgren retrouve son personnage d'Ivan Drago, la machine à tuer russe, pour Creed 2 (Creed II) avec Sylvester Stallone et Michael B Jordan.
Pour cette suite, l'ex champion déchu va chercher à se venger de Rocky Balboa à travers son fils Viktor Drago (incarné par le boxeur professionnel Florian Munteneau, 1M95 105 kg).  Dans une interview à The Sun, Dolph Lundgren raconte son ressentiment à l'avant-première de Creed il y a 3 ans. "Je me souviens être allé à l'avant-première avec ma copine" explique le colosse d'1m96 et de bientôt 61 ans. "Quand le film a démarré je me suis dit "merde, je suis le type qui a tué le père d'Adonis Creed. Le public va me lyncher. De nombreux spectateurs étaient de grands fans d'Apollo. J'ai cru qu'ils me détestaient mais finalement non".
Qu'est devenu Drago depuis la fin de Rocky IV ? Sans trop en révéler, Dolph Lundgren confie : "Il a une vie très difficile. Il a tout perdu, sa patrie, sa femme, le respect et il vit comme un paria lorsqu'on le retrouve. La seule chose qui a de la valeur à ses yeux, en dehors de sa quête de rédemption, est son fils qui est aussi boxeur. Son fils va être le moyen pour Drago de se venger". Aura-t-on droit à un affrontement entre Stallone et Lundgren en hommage à Rocky IV ?  "Vous devrez aller voir le film pour le découvrir. Il y a bien une surprise. Mais je n'en dirais pas plus". Réponse le 21 novembre aux Etats-Unis mais le 9 janvier 2019 en France.
SYNOPSIS ET DÉTAILS
Sans surprise, Creed II continuera d’évoquer l’ascension d’Adonis Creed, le fils de feu-Apollo Creed, dans l’univers du noble art. Sous la tutelle de son mentor Rocky Balboa (Sylvester Stallone), Creed fils se prépare à son prochain combat. Un combat placé sous le signe d’une certaine émotion, puisqu’il s’agira pour le jeune boxeur de faire face à Viktor Drago, le fils d'Ivan (Dolph Lundgren). Les fans de la saga Rocky n’auront pas oublié que c’est Drago qui aura enlevé la vie à Apollo Creed sur le ring, et c’est d’ailleurs là toute la puissance annoncée de Creed II : signer, plus de 3 décennies plus tard, des retrouvailles entre Rocky Balboa et Ivan Drago, en dehors du ring. La présence du fils d’Ivan dans l’histoire (pour la petite histoire joué par le boxeur roumain Florian Munteanu) annonce une tension certaine, et la faiblesse annoncée de Balboa devrait offrir un peu plus de drame encore au résultat. Creed II est attendu dans les salles obscures américaines le 21 novembre 2018, puis le 9 janvier 2019 en France. Dirigé par Steven Caple Jr., le long-métrage a hérité d’un scénario conjointement écrit par Sylvester Stallone et Juel Taylor. Creed avait généré 173 millions au box office. Un hit solide, qui devrait assurer à sa suite directe un succès certain.

cb