Couleurs printemps-été 2020
Pour coller aux tendances mode, on se cale sur les couleurs de l'été 2020. Et il va être coloré !
Des couleurs pop et des tenues color block s’incrustent dans notre dressing pour se fondre dans le décor du printemps.
On retrouve aussi du rose, grande tendance de la saison qui persiste et signe. La couleur idéale pour sublimer notre bronzage !
 
Le rose pop

Oscar de la Renta, Helmut Lang, Staud, Versace
Denim essentiels
En tête d’affiche cette saison : le look denim emprunté à toutes les époques (des années 70 à 90) en version ultra luxe et coupes sans faille, pour élégance décomplexée tirée du quotidien.


De gauche à droite : Bottega Veneta, Celine par Hedi Slimane, Chanel

Le jean est plus que jamais un incontournable des vestiaires. Ceux dont on aura absolument envie la saison prochaine ? Ceux de Hedi Slimane pour Celine, évasés, délavés. Ou même coupés en jupes longues un peu larges, celles que l'on a toutes eu dans nos placards et que l'on n'osait plus jamais porter. Chez Givenchy également, les denims bruts new-yorkais inspirent à Clare Waight Keller de nouvelles silhouettes mi-chic, mi-décontractées, associées à de belles vestes de tailleur méticuleusement coupées. On peut aussi compter sur Isabel Marant pour proposer des jeans que toutes les filles voudront : cette saison, il y a des salopettes un peu oversized, des toiles tie & dye, des mini-shorts à franges...  

Celine, Givenchy, Isabel Marant
Tie and dye
Plus qu’une tendance, une récurrence. La combi-pantalon arrive chaque saison en tête des envies du moment, sans cesse métamorphosée pour devenir une tocade estivale. Ici, la mode multiplie les clins d’œil hippies avec des imprimés délavés hallucinogènes, come-back néo-grunge s’imposant à la manière d’une bouffée de style éclairée.
De gauche à droite : Christian Dior, Alberta Ferretti, Isabel Marant
 
Le vert chanceux
Couleur de l'espoir ou de la chance, la couleur fétiche de la saison : c'est le vert. Chez Michael Kors, il pique son éclat au leprechaun pour un total look de superstitieux. Pas de trèfle à quatre feuilles en vue, mais le lucky green est de tous les combats. Même croyance pour la robe en vinyle de Marc Jacobs qui s'agrémente d'empiècements floraux.
De l'autre côté de l'Atlantique, à la Fashion Week londonienne, c'est Victoria Beckham qui s'éprend du rituel verdoyant sur ses robes longues aux décolletés plongeant. Pour la maison italienne Valentino, plusieurs robes vertes s’accompagnent d’un sac à main assorti et de sandales marron.

Côté palette chromatique, on joue sur les nuances d'agrumes que l’on retrouve par touche dans les collections Sies Marjan, Marc Jacobs ou encore Tory Burch. Effet bonne mine garanti.

Tropicool
L'esprit d’aventure fait profil haut avec les nouvelles visions de la robe jungle Versace de Jennifer Lopez pour les Grammy Awards 2000, les déclinaisons de motifs palmiers appliquées sur transparence sexy chez Dolce & Gabbana et les motifs arts déco transposés dans une palette de tonalités tropicales chez Louis Vuitton.

De gauche à droite : Versace, Louis Vuitton, Dolce & Gabbana
Fluo chic
Sources d’inspiration en vrac : l’individualité, l’inclusivité, les années 90, le punk. Résultat : un festival de colorblocks, de néons, de fun architecturé et de matières techniques pour en mettre plein la vue, interpeller et faire de la mode une fête.

De gauche à droite : Versace, Valentino, Junya Watanabe
Toiles virginales
"J'avais envie de clarté, de l'essence du vêtement, en revenant à la toile", a écrit Sarah Burton, directrice de création d'Alexander McQueen, dans la note d'intention du défilé. Retour donc à l'épure, à l'essentielle toile blanche, drapée, bordée de dentelle (Jonathan Anderson pour Loewe), comme une sculpture de haut vol parfois proche d'un éblouissant travail de couture (Valentino). La robe blanche, originelle et ultra contemporaine à la fois, comme une reconnexion au monde.  
Valentino, Alexander McQueen, Loewe
Transparence
On ose la transparence pour faire apparaître un maximum de peau bronzée et on n'hésite pas à porter le décolleté plongeant.

Dans les collections printemps-été 2020, les dessous se dévoilent au grand jour. Chez Christian Dior, les soutien-gorge triangle et les culottes hautes sont habillées par un robe ou une jupe de maille. De même chez Sacai où l'on joue cette-fois avec la tulle pour laisser entrevoir partiellement ses sous-vêtements. Concernant Mugler, le pantalon est remplacé par un collant couture nouvelle génération : les lignes sont tracées sur l’avant de la cuisse, et le collant se décline dans des versions noir et blanc.

Défilé Mugler


La couleur chocolat
Le marron est de retour dans le dressing estival. Le camel se refait une beauté. Plus élégant, il habille de haut en bas. On aime le côté rétro de ce coloris, à casser avec un marron plus "chocolat noir", exquis !
Hermès

Le noir superstar
Qui a dit que le noir était classique ? On adore les coupes et les matières du noir profond, qui se réaffirme pour l’été 2020. Le noir comme valeur sure, intemporel. De nombreuses célébrités ont choisi le noir pour assister aux défilés de la saison prochaine, comme la sublime Monica Bellucci, renversante pour le défilé Dior.
 
Bottega Veneta


La couleur est fantaisiste et joue avec les motifs. On aime les total looks, moins pastels que les saisons dernières, vers des pièces aussi audacieuses que joyeuses.

couleurs20-CB