Studio Harcourt,
La génération Y à l’honneur
 
Le Studio Harcourt est un studio mythique et emblématique de Paris. Fondé en 1934 par Cosette Harcourt (Germaine Hirschfeld) Robert Ricci (fils de Nina Ricci) et les frères Jacques et Jean Lacroix il est très connu pour ses portraits en noir et blanc de stars de cinéma, personnalités, politique et d’anonyme. Il est détenteur au même titre que Chanel, Boucheron ou Hermès du titre de « Entreprise du patrimoine vivant » pour son savoir faire artisanal et industriel d’excellence.  Le studio est situé rue de Lota dans le 16ième arrondissement de Paris mais avant de nombreux déménagements était initialement installé dans le 8ième arrondissement de Paris. Le studio arrive à prospérer à une époque où les studios les plus prestigieux ferment faute de client, et tout cela grâce au carnet d’adresse de Cosette Harcourt.
« Le style Harcourt se caractérise par une photo rapprochée du sujet pris sous son meilleur angle, souvent de trois-quarts et/ou en contre-plongée, éclairé par une lumière de projecteurs de cinéma généralement latérale ou en halo créant un clair-obscur, sur un fond gris-noir. »
Ce studio a vu passer les plus grandes stars du cinéma français ainsi que de nombreux soldat de pendant l’Occupation Allemande et des politiciens du régime de Vichy.

   
Cette année, le Studio fête la nouvelle génération, la génération Y ; une jeunesse ambitieuse et pleine de talent. C’est eux qui sont mit en lumière dans la salle d’exposition, où se trouve normalement les plus beaux portraits en noir et blanc. De jeunes hommes et femmes qui sont arrivé maitre dans la maitrise de leurs compétences et leur arts respectif. Par exemple, Olivier Rousteing, l’excellence de la maison Balmain, Vincent Lacoste un comédien très demandé Maïva Hamadouche, championne du monde de boxe avant la trentaine… Cette exposition, « la génération Y à l’épreuve de l’art » met en scène des personnalités ayant la vingtaine ou la trentaine et rend hommage aux jeunes talents de notre temps.

HarcourtFB