Rémi Gaillard, entre humour et sensibilité

RemiGaillardCB


Agé de 42ans, Rémi Gaillard est un humoriste et activiste de la cause animale français, mais surtout notre coup de cœur de la semaine. Il se fait connaître en publiant des impostures et vidéos burlesques sur Internet avec un slogan plus que connu : « C’est en faisant n’importe quoi, qu’on devient n’importe qui ». Véritable star du web, il est suivi par plus de 6M de personnes sur YouTube et ses vidéos comptabilise plus de 1,5 milliards de vues. Son site web, https://www.nimportequi.com/fr/, est également très suivi puisqu’il comptabilisant presque 3 milliards de vues il y a cinq mois, en mai 2017.
 


Il réalise ses vidéos en employant le comique de situation. Ses vidéos sont souvent sans paroles, et une grande partie de l’humour qu’il dégage réside dans son comportement outrancier : en 2007, il tire dans un ballon de football et marque un but dans un fourgon de police (plus de 35M de vues), en 2008 et 2011, il parodie le jeu vidéo Mario Kart en conduisant un kart dans la ville de Montpellier et en jetant des bananes sous les roues des automobilistes (plus de 70M de vues), et en 2010, il capture un policier en étant déguisé en papillon et muni d’une épuisette (plus de 7,5M de vues). Ses vidéos ont fait rire des millions de Français, nous les premiers. On vous invite à y jeter un coup d’œil en vous rendant sur sa chaîne YouTube dans l’onglet « Vidéos » pour voir les vidéos les plus récemment publiées.
   


Mais Rémi Gaillard est aussi en homme engagé. Depuis 2015, il se pose en défenseur des animaux. Il effectue alors des vidéos pour dénoncer les injustices vis-à-vis de la race animale, dont une sur l’abandon des animaux. Pour cela, il se grime en chien et on le voit être abandonné sur une aire d’autoroute, par exemple. La vidéo suscite un réel engouement et est visionnée plus de 9,5M de fois. En novembre 2016, il décida de faire un pari fou qui a été largement médiatisé : celui de s’enfermer dans une cage 24h/24 à la SPA de Montpellier. Il souhaitait récolter de l’argent pour l’association, faire adopter les animaux, mais aussi sensibiliser à la cause animale. Le pari a été plus que gagné car en seulement 87h, il a récolté plus de 200 000€ et en onze jours, 150 animaux ont quitté le refuge pour une vie meilleure et aimante. On dit merci, Rémi !