L'INDE

L'Inde dispose de tous les atouts pour séduire les touristes malgré son inégalité entre riches et pauvres.  Beaucoup de voyageurs reviennent choqués par l'immense pauvreté, la saleté et la sur-pollution du pays mais la plupart y retourne pour retrouver l'atmosphère unique de l'Inde, empreinte de spiritualité sur fond de paysages somptueux. Si les monuments indiens les plus célèbres se situent au Nord du pays, le Sud, plus paisible, regorge également de sites passionnants. Une croisière sur les canaux du Kerala constitue ainsi une des étapes inoubliables d'un voyage dans le sud de l'Inde.

En Inde du Nord, palais, merveilles naturelles et villes saintes
Au nord, vous trouverez les plus beaux monuments du pays : le merveilleux Taj Mahal à Agra, la ville de Fatehpur Sikri, le parc de Ranthambore, les temples de Khajuraho et leurs sculptures érotiques ou ceux de Bhubaneswar dans l'Orissa.

inde_155



Taj Mahal est le site le plus visité en Inde. Les palais et villes fortifiées du Rajasthan à Jaisalmer, la ville ocre dominant le désert du Thar, à Udaipur et son Lake Palace flottant sur les eaux, en passant par la rose Jaipur et la bleue Jodhpur, une visite du Rajasthan constitue un véritable festival pour les sens. Le parc de Ranthambore, c'est un site qui plonge le visiteur dans des paysages dignes du "Livre de la jungle" et l'emmène sur les traces du tigre. Fatehpur Sikri, la ville la plus sainte de l'Inde, où la vie et la mort se côtoient sur les bords du Gange, constitue un de meilleurs endroits pour découvrir l'hindouisme. Les temples de Khajuraho, vieux de 1000 ans, aux sculptures érotiques, aussi gracieuses qu'imaginatives. McLeod Ganj, siège du gouvernement tibétain en exil, cette petite ville, nichée sur les contreforts de l'Himalaya, permet de s'imprégner de la culture tibétaine, tout en respirant le bon air des montagnes. Amritsar, la "Mecque" des Sikhs, organisée autour du magnifique temple d'or. Les grands sites du bouddhisme, au Bihar, les pèlerins du monde entier viennent méditer sous l'arbre qui pousse, à l'endroit où Bouddha aurait atteint l’Éveil, dans cet État du nord-est de l'Inde.

En Inde du Sud, des plages, des îles, des temples et paysages classés au patrimoine mondial de l’UNESCO
L'Inde du sud revendique son identité nationale après des siècles de colonisation. La plupart des grandes villes du sud ont repris leur nom d'origine pour rappeler que l'indépendance a été signée grâce à la mobilisation du peuple.
 


Vous pourrez vous prélasser dans les stations balnéaires de la côté ouest, à Goa, tout en profitant pour visiter des sites religieux comme les grottes d'Ellorâ, classées au patrimoine mondial de l'Unesco.

Un des trucs les plus relaxants à faire en Inde du Sud, dans l’Etat du Kerala: une croisière sur un bateau qui va naviguer à travers des canaux et rivières au milieu de la forêt tropicale.


 
Le palais de Mysore, le deuxième endroit le plus visité en Inde après le Taj Mahal, avec presque 2,7 millions de visiteurs par an. A voir entre septembre et octobre pour le Mysore Dasara festival pendant lequel le temple est illuminé de 100 000 lampes.
Jog Falls, une des plus grande chute d’eau en Inde, rendue encore plus belle grâce à la forêt qui l’entoure. Le meilleur moment pour s’y rendre est durant la mousson, lorsque le débit des chutes est à son maximum.