Comment ranger son dressing?


Ranger son dressing, ce n’est pas forcément évident 
Si vous aussi vous êtes victime du « j’ai rien à me mettre » quotidien alors que votre placard déborde, si vous souhaitez optimiser de l’espace et gagner du temps, suivez ces sages conseils pour mieux compartimenter votre placard.
 

Comment ranger son dressing myfashionlove



Première étape : faites de la place !

Il y a sûrement des vêtements que vous ne mettez plus.
Si vous n’arrivez pas à choisir, mettez de côté tous les vêtements que vous n’avez pas portés depuis plus d’un an : ils ne vous manqueront pas.

Triez les habits que vous voulez stocker. Il faut stocker les habits que vous ne portez pas d’une saison à l’autre. Si c’est l’été, rangez dans un autre endroit vos manteaux et écharpes, et en hiver vous pouvez mettre de côté vos petites robes. 

Vous pouvez aussi mettre de côté des habits ayant une valeur sentimentale par exemple un pull tricoté par votre grand-mère ou un t-shirt de votre ancienne équipe de tennis au lycée qui ne vous va plus. Mais essayez de n’en garder que quelques-uns, les habits sont faits pour être portés.

Quand vous avez fini de trier les habits à stocker, mettez-les dans une boîte en plastique. Vous pouvez les ranger sous votre lit, ou au fond de votre placard ou dans une autre pièce.

Séparez-vous des vêtements:
* Que vous n’avez pas mis depuis plus d’un an et qui n’ont aucune valeur sentimentale.
* Qui sont si usés ou si troués que ni vous ni personne d’autre ne le portera.
* Trop petits, arrêtez d’attendre qu’ils vous aillent.
* En bon état dont vous n’avez pas besoin.

Astuce :
 quand vous faites du shopping, choisissez des vêtements que vous pourrez assortir avec un vêtement que vous avez déjà, ou achetez une silhouette complète. Ça vous évitera d’avoir un tas de vêtements dépareillés que vous aimez mais ne mettez jamais !

Deuxième étape : rangez !
Chaque vêtement a son propre mode de rangement : les t-shirt et les pulls par exemple, peuvent être pliés dans une étagère. N’accrochez pas (jamais) de pulls sur des cintres, ils vont finir troués aux épaules et le poids de la maille va complètement les déformer !
Ne faites pas de piles trop hautes : six ou sept vêtements empilés en moyenne suffisent, sinon tout s’écroule dès qu’on tire sur celui du bas, et en trois jours votre étagère redevient un champ de ruines.
Triez les vêtements à accrocher sur cintre par rubrique : les manteaux ensemble, puis les robes, puis les chemises etc. Comme ça le matin vous n’aurez plus qu’à piocher, un vêtement dans chaque rubrique et votre silhouette est composée.
Arrangez-vous pour mettre tous les vêtements longs du même côté de votre penderie, comme ça vous pourrez empiler des boîtes de rangement sous les plus courts !
Si la taille de votre dressing tient plus de la boîte de conserve que d’un duplex avec vue sur la tour Eiffel, les boîtes de rangement sont vos amies. Mettez-y de côté les vêtements « hors saison ». Adieu maillot de bain, sandales spartiates et mini short : vous n’en aurez pas besoin avant un looooooong moment !
Pensez à ranger chaque type de vêtement dans l’endroit qui vous paraît le plus pratique : les t-shirts à portée de main, les chaussures en bas, les cartons « hors-saison » très en hauteur… et utilisez tous les espaces disponibles.

Astuce : Rangez les vêtements pliés sur les étagères par genre (pull, sous pull, t-shirt manches longues, tops…) et par couleur : une pile de noir, de blanc, de rose… et un arc en ciel pour les restantes.
 



Pour encore gagner de la place et définir des catégories, utilisez des cintres combinés très pratiques :
 



Troisième étape : Peaufinez et bricolez !
Où ranger les foulards, chaussures, bijoux, ceintures, et tous ces petits bidules indispensables qui ne rentrent nulle part ?
Pour les sous-vêtements : investissez dans des boîtes de rangement de la taille qui convient. Pour les collants, ceintures et foulards : accrochez-les ! Sur le mur, où sur l’intérieur d’une porte de placard si vous manquez de place. Fini le paquet de nœuds de collants, ils seront à portée de main et bien triés. Vous pouvez trouver des crochets pas chers du tout dans les bazars, ou fabriquer vous-même des « suspensoirs ».
Vous pouvez accrocher vos bijoux sur un arbre à bijoux, les épingler sur un tableau en liège ou les ranger dans de jolis bocaux.
Pensez aussi à étiqueter vos boîtes de rangement, vous ne passerez pas trois heures à les ouvrir une par une dès que vous cherchez quelques chose. Et pour les casiers en plastique, pensez à mettre un sachet qui sent bon.
 



 

Alors, prêtes pour le grand rangement ? Si vous avez des astuces ou des photos de votre dressing à partager, faites tourner !